Rencontre avec Vincent Lapierre, traducteur des discours d’Hugo Chavez en français

Suite à la suppression, au Venezuela, de la bande-annonce de son documentaire, nous sommes allés interroger Vincent Lapierre afin d’éclaircir les raisons de cette censure. Mais c’est finalement une longue entrevue qu’il nous a accordé au cours de laquelle il relata une histoire explosive du chavisme en France : celle d’un hold-up idéologique sans précédent.

Pour Vincent Lapierre, l’accaparement de Chavez et de son oeuvre par la gauche et l’extrême gauche institutionnelles françaises, en particulier le Front de gauche et son leader Jean-Luc Mélenchon, est une escroquerie dont désormais le Venezuela, son gouvernement et son peuple doivent se défaire au plus vite.

Les prétendus représentants du chavisme en France n’ont de cesse de diaboliser toute référence au nationalisme ou à la religion, en traitant de fascistes ceux qui au Venezuela seraient simplement considérés comme chavistes.

C’est pourquoi Vincent Lapierre nous a mis en garde contre la diabolisation dont cette interview et Culture Libre feront l’objet. Mais nous n’entendons pas nous laisser intimider et souhaitons librement laisser la parole à l’un de ceux qui a le plus fait pour diffuser le message d’Hugo Chavez, et qui donc nous apparait comme l’expert légitime en France d’Hugo Chavez, de l’homme et de son oeuvre.

Voir la bande-annonce du documentaire de Vincent Lapierre dont le Front de Gauche a exigé le retrait au Venezuela.

Dada la supresión en Venezuela del trailer de su documental, hemos ido a interrogar a Vincent Lapierre con el fin de aclarar los motivos de esa censura. Finalmente, nos concedió una larga entrevista durante la cual nos relató una historia explosiva del chavismo en Francia, o sea, la de un atraco ideológico sin precedente.

Para Vincent Lapierre, el acaparamiento de Chavez y de su obra por parte de la izquierda y de la extrema izquierda institucionales francezas, en particular por parte del Frente de izquierda y de su líder Jean-Luc Mélenchon, es una estafa de la que Venezuela, su gobierno y su pueblo, deben deshacerse cuanto antes.

Los pretendidos representantes del chavismo francés no dejan de diabolizar a cualquier referencia al nacionalismo o a la religión, denunciando como “fascistas” a los que en Venezuela serían considerados como chavistas.

Por eso, Vincent Lapierre nos advirtió de la diabolización que se fomentará sin duda alguna contra esta entrevista y contra Culture libre. Sin embargo, no aceptaremos que nos intimiden y queremos dar palabra libre al que nos aparece como una de las personas que mas hizo para difundir al mensaje de Hugo Chavez en Internet, y que es entonces el experto legítimo en Francia del comandante, del hombre y de su obra.

Retrouvez l’entretien sur Dailymotion.

Publicités

Compte-rendu du cycle de conférences avec Jacques Thomet

La conférence débute par une introduction de Jacques Thomet, qui décrit son cursus dans la presse, au journal Le Provençal, puis à l’agence AFP, ou il couvrira par exemple le coup d’état de 2002 au Venezuela contre Hugo Chavez ainsi que la détention de Ingrid Betancourt. Une fois à la retraite, et après avoir assisté à la Table Ronde de l’institut de Criminologie de l’université de Paris-Assas Panthéon (24 Février 2011), J. Thomet se consacre à l’affaire d’Outreau.

S’en suit la projection de « Outreau, l’autre vérité », un film de Serge Garde qui a été tourné pendant deux ans, temps qu’il a également fallu à M. Thomet pour enquêter et écrire son livre. Mettant en avant une autre vérité qui dérange, il n’aura été projeté que dans 20 salles de cinéma et ce pendant de courtes durées. L’édition du livre de Jacques Thomet a d’ailleurs été confrontée aux mêmes difficultés et n’a vu son salut que grâce à KontreKulture.

Le film est très émouvant et l’intervention de Chérif Delay et de personnes du public, dont des victimes d’autres affaires similaires, nous immerge dans une réalité très dure.

La conférence se termine par des questions adressées à Jacques Thomet qui répondra de façon construite et détaillée comme à son habitude, sur différents sujets comme les déficiences de la justice pendant et après Outreau et les réseaux satanistes.

Retrouvez ci-dessous la vidéo !