Étienne Chouard

Étienne Chouard, né le 21 décembre 1956 à Paris, est un Français qui a connu une certaine notoriété en 2005 à l’occasion de la campagne du référendum français sur le traité établissant une constitution pour l’Europe en argumentant pour le « non ».

Titulaire d’une maîtrise en droit à Nanterre (1980), Étienne Chouard est enseignant en économie-gestion et droit fiscal, par la suite également professeur d’informatique au lycée Marcel-Pagnol à Marseille.

Le 25 mars 2005, il publie sur son site personnel une analyse critique envers le traité constitutionnel européen, se présentant comme un citoyen sans parti, sans étiquette et sans ambitions politiques personnelles.

Dans les sondages le « non » est au plus haut et témoigne d’un malaise grandissant des Français face aux déclarations des politiques et à la directive Bolkestein qui fait figure d’épouvantail.

Rapidement des centaines de réactions lui parviennent par courriel et la fréquentation de son site se confirme. Conscients de l’importance de ce nouveau terrain de la citoyenneté, certains internautes commentent ses pages en particulier sur le blog de Dominique Strauss-Kahn.

Marie-France Garaud lui demande de lire son livre consacré au traité constitutionnel. L’intérêt de la démarche est de participer à la définition de nouveaux moyens d’actions en tant que citoyen.

La notoriété grandissante des écrits d’Étienne Chouard s’avère suffisante pour qu’une partie de la presse nationale s’intéresse à son tour à son site.

Relayé par des sites comme rezo.net ou Attac, l’argumentaire d’Étienne Chouard fait l’objet d’un emballement, parfois critiqué, sur Internet, il est diffusé de proche en proche sur les forums et de nombreuses personnes l’adressent par courrier électronique à tous leurs contacts à la manière d’une chaîne de lettres.

Le 22 avril 2005, Dominique Strauss-Kahn tente d’enrayer le phénomène. Le professeur de sciences politiques à la Sorbonne Bastien François, co-auteur avec Arnaud Montebourg du livre La Constitution de la VIe République : Réconcilier les Français avec la démocratie, procède à une analyse critique publié sur son blog.

Des « incorrections » sont relevées et prises en compte par Étienne Chouard qui amende son texte original.

Les commentateurs tirent argument de cette confrontation juridique et politique sans précédent pour mettre en évidence la complexité du projet de traité européen, difficilement accessible pour le simple citoyen, sinon illisible comme le soutient la critique.

Le 12 mai 2005, Étienne Chouard répond aux critiques développées par les partisans du « oui » et des spécialistes de droit public et d’économie politique se joignent à lui.

Le journal Le Monde dresse le portrait de ce « Don Quichotte » du « non » et son site devient l’un des plus fréquentés de France avec plus de 30 000 connexions par jour.

Avec l’échec du référendum, il est consacré comme un des blogueurs les plus influents de France en 2006 : « de « Don Quichotte » du « non » […], il est devenu une vedette de la campagne référendaire »

Les analyses a posteriori suggèrent pourtant que son influence directe aurait été sur-estimée (voir « Analyse critique et portée sociologique »).

Le « héraut » des blogs symbolise toutefois, bien au-delà du débat sur le traité constitutionnel de 2004, la découverte d’une conscience citoyenne sur Internet : « L’important, ce n’est pas que les citoyens votent la Constitution, mais qu’ils l’écrivent, sinon, ce sont encore les hommes de pouvoir qui feront les règles » déclare-t-il fort de l’idée que « la souveraineté du peuple a laissé la place à la souveraineté des élus. »

En 2007, Étienne Chouard apporte son soutien au mouvement altermondialiste au premier tour de l’élection présidentielle et signe la pétition de soutien à la candidature de José Bové à la présidence de la République.

Il poursuit depuis son action et tente l’élaboration d’une « Constitution d’origine Citoyenne ». Il a mis en place un site wiki pour favoriser un travail participatif.

Il fait son retour en 2007, en marquant son opposition au Traité de Lisbonne. Date à laquelle il se rapproche aussi de Thierry Meyssan, qu’il définit comme un « résistant (…), un homme charmant, calme et cultivé, rigoureux dans ses analyses ». En janvier 2010 à Marseille, il animait une soirée consacré au 11 septembre et au «verrouillage du débat sur ce sujet en France, et la diabolisation systématique de ceux qui doutent de la version du gouvernement Bush II».

Publicités

6 Responses to Étienne Chouard

  1. jmmasson says:

    Je découvre…tardivement…
    C’est intéressant de constater qu’il y a tant de chercheurs d’alternatives….à ce que j’appelle le libéral-totalitarisme.
    JMM

    • Marchiori André says:

      bonsoir M. Chouard,
      Puis-je vous envoyer un petit livre (essai de synthèse): « c’est aussi mon affaire » Editions Amalthée ISBN 978-2-310-00675-0, voir amazon, decitre, fnac?
      Dans l’affirmative merci de me communiquer l’adresse de livraison.
      A. Marchiori

      • Bonjour. Le site Culture Libre n’est pas le site de Monsieur Chouard. Nous vous recommandons de lui écrire directement, il se fera un plaisir de vous répondre.

        Merci.

  2. silvano says:

    bonjour mr chouard
    je voulait vous poster une video sur la banque de france mais il me faut votre mail pour vous envoyer la video

  3. seb says:

    Bonjour
    J’aimerai avoir votre avis sur http://www.democratiereelle.eu
    Ils proposent de monter des listes pour les élections européennes en 2014 qui seront tirées au sort et avec des élus au mandat impératif.
    Le principe est le suivant
    -Quand une nouvelle loi est proposée au Parlement, les députés informent leurs électeurs sur cette loi.
    -Les citoyens débattent et décident entre eux tranquillement sans que les lobbies viennent s’en mêler.
    -Les députés transmettent ensuite le vote des citoyens au Parlement.
    Cordialement,
    Sébastien

  4. fromont says:

    bravo monsieur pour votre intervention télé ce soir ou jamais………………………a 70 ans je n’attends plus rien des médias et des politiques……………une révolution s’impose pour faire du nettoyage a tous les niveau………………il y a 10 ans j’ai pris mon sac a dos et ma carte bleu……………je suis partis a l’étranger……et je regarde la France en hélico,pendant le tour………….en 68 j’étais sur les barricades,et s’il le faut je reviendrai……………………….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :